Équipage

Deux femmes qui se sont connues dans un cours de danse orientale où l’une continue à onduler toutes les semaines depuis près de 20 ans, et où l’autre continuerait bien à se déhancher au son de la derbouka mais, ouf!, il y a la moto, le tennis, le ski, le djembé, la vie de famille, le chien, l’agilité canine, les chats, le poisson.

La première n’est pas en reste avec ses cours de qi gong et de chant, mais il faudra mettre tout ça de côté pour se préparer au rallye.

Pourquoi les fées? C’est en hommage à ces esprits protecteurs de la nature, que Danielle affectionne particulièrement, que l’équipe a été baptisée Les Fées des Andes. De plus, sur les pistes du rallye, les Fées se mettront sous la protection de la Difunta Correa, qui fait l’objet d’un culte populaire en Argentine.

C’est en regardant le Trophée Roses des Sables à la télévision que Sylvie a pensé à Danielle pour l’accompagner dans ce rallye. Elle rêvait d’un tel rallye depuis très longtemps, sans vraiment y croire. Mais en regardant ces filles rire, pleurer, se décourager, s’encourager, se perdre dans le désert, retrouver le cap, franchir les dunes, puis la ligne d’arrivée, l’idée de Danielle comme coéquipière s’est vite imposée. En effet, des images du voyage qu’elles avaient fait ensemble en Mauritanie deux ans plus tôt lui revenaient à la mémoire, et elle a su que Danielle serait la partenaire idéale pour un tel rallye. Elles avaient déjà une petite expérience du désert et savaient qu’elles pouvaient garder leur calme quels que soient la situation ou le degré de fatigue.

IMG_2671